À propos

Notre histoire

Le Plan conjoint des habitats de l’Est (PCHE) a été créé en 1989 afin de conserver des habitats d’importance pour les oiseaux et d’autres espèces sauvages dans les provinces de l’Est du Canada, soit l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador. Il fait partie des 24 plans conjoints (21 plan conjoint habitats et 3 plan conjoint d’espèce) en place au Canada et aux États-Unis, et de douzaines de partenariats régionaux existants au Mexique.

Fondé sur le modèle du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine (PNAGS) et celui de l’Initiative de conservation des oiseaux de l’Amérique du Nord (ICOAN), le PCHE est le plus important plan conjoint en Amérique du Nord, couvrant un tiers de la masse terrestre du Canada et 30 % des terres humides du pays (48 millions d’hectares), 65 % de la population canadienne résidant à l’intérieur de ses limites.

Le PCHE est un partenariat entre le gouvernement fédéral (Environnement et Changement climatique Canada), les six gouvernements provinciaux de l’Est et quatre organisations environnementales non gouvernementales. Chaque province travaille sous la direction d’un comité directeur provincial qui oriente la planification et la mise en œuvre de la conservation. Reportez-vous à la section Partenaires pour obtenir de plus amples renseignements.

Environnement et Changement climatique Canada finance le poste de coordonnation du PCHE (Tania Morais) et d’autres sources de financement sont fournies par l’entremise des gouvernements fédéral et provinciaux du Canada, des gouvernements fédéral et étatiques des États-Unis, de l’industrie ainsi que d’autre partenaires non gouvernementaux des deux pays.