Migration des oiseaux

Les oiseaux

Sauvagine

Le terme sauvagine englobe les canards, les oies et les cygnes; ce sont des oiseaux qui fréquentent l’eau. Ces oiseaux ont un bec plat et des pieds palmés et ont besoin d’habitats aquatiques comme des terres humides, des rivières, des lacs, des ruisseaux ou l’océan pour survivre. Les populations de sauvagine ont commencé à fortement diminuer en Amérique du Nord dans les années 1970, mais de nombreuses populations se rétablissent maintenant grâce à des investissements fructueux dans la conservation. Le PCHE a identifié cinq espèces prioritaires de sauvagine à des fins de conservation.

Oiseaux terrestres

Les oiseaux terrestres ont un cycle de vie principalement terrestre et comprennent les parulines, les grives, les bruants, les pinsons, les colibris, les moucherolles et les rapaces. Ces oiseaux occupent des habitats terrestres et comptent en leur nombre les oiseaux des prairies (p. ex., le goglu des prés), les insectivores aériens (p. ex., l’engoulevent d’Amérique et l’hirondelle de rivage) et les oiseaux forestiers (p. ex., la paruline du Canada). De nombreuses espèces d’oiseaux terrestres sont en déclin au Canada, depuis les années 1970 les insectivores aériens ayant diminué de 59 % et les oiseaux des prairies, de 57 %.

Oiseaux aquatiques

Les oiseaux aquatiques sont des oiseaux qui dépendent des milieux humides sur le plan écologique et comprennent les râles, les foulques, les sternes, les pélicans, les grèbes et les cormorans (Plongeon huard, Petit Blongios [désigné  menacé en vertu de la Loi sur les espèces en péril du Canada] et Macareux moine). Les oiseaux aquatiques sont des éléments importants des milieux pélagiques et d’eau douce et ont également bénéficié des mesures de conservation des terres humides.

Espèces d’oiseaux aquatiques prioritaires

Oiseaux de rivage

Les oiseaux de rivage sont un groupe diversifié d’oiseaux dont le nombre a diminué de 40 % au Canada et qui comprend les bécasseaux, les pluviers, les avocettes, les huîtriers de Bachman et les phalaropes. Parmi les 217 espèces reconnues, 81 sont présentes dans les Amériques pour la totalité ou une partie de leur cycle de vie, et 52 se reproduisent en Amérique du Nord. Parmi les oiseaux de rivage dans le PCHE, on trouve par exemple le Pluvier siffleur (en voie de disparition), le Bécasseau maubèche (rufa) (en voie de disparition) et le Bécasseau semipalmé.

Espèces prioritaires d’oiseaux de rivage

Les espèces des milieux humides

CWS Wetlands Infographic entitled: “Wetland Species”

1 – Les oiseaux terrestres

Les oiseaux terrestres ont un cycle de vie qui se déroule principalement sur la terre ferme et en partie dans des habitats variés dont ils dépendent, notamment les forêts, les landes, les milieux humides (boisés ou autres) et les zones riveraines. Le Plan conjoint des habitats de l’Est (PCHE) compte 10 espèces prioritaires d’oiseaux terrestres, dont le Quiscale rouilleux, une espèce en péril.

2 – Les oiseaux de rivage

La plupart des espèces d’oiseaux de rivage dépendent des zones côtières et des milieux humides à l’intérieur des terres à des fins de reproduction, de halte, de migration et d’hivernage. Au Canada, les oiseaux de rivage ont diminué de 40 %. Les espèces prioritaires d’oiseaux de rivage du PCHE sont : le Bécasseau maubèche (rufa), une espèce en péril, et le Bécasseau semipalmé.

3 – Les insectivores aériens

Les insectivores aériens, un sous-groupe des oiseaux terrestres, s’alimentent par la capture d’insectes en vol et, pour ce faire, utilisent entre autres habitats, les milieux humides ouverts à semi-ouverts, les marécages et les habitats riverains. Les espèces prioritaires d’insectivores aériens du PCHE sont : l’Hirondelle de rivage et le Moucherolle à côtés olive, deux espèces en péril.

4 – La sauvagine

La sauvagine dépend des milieux humides. Les projets de conservation des habitats côtiers et des milieux humides du PCHE menés dans le cadre du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine lui ont été favorables. Les espèces prioritaires du PCHE sont : le Canard noir, le Canard colvert, le Garrot à œil d’or, le Canard branchu et l’Eider à duvet.

5 – Les oiseaux aquatiques

Les oiseaux aquatiques dépendent presque entièrement des milieux humides au cours de leur cycle de vie et les projets de conservation des milieux humides du PCHE ont été favorables à ces espèces. Plusieurs de ces oiseaux sont discrets ou se reproduisent dans des régions éloignées et sont donc difficiles à inventorier. Les espèces prioritaires d’oiseaux aquatiques du PCHE sont : la Sterne pierregarin, la Guifette noire et le Râle de Virginie.

6 – Les oiseaux de prairie

Les oiseaux de prairie, un sous-groupe des oiseaux terrestres, ont diminué de 57 % au Canada et dépendent de l’habitat des milieux secs, des prairies indigènes et des terres agricoles. Les espèces prioritaires d’oiseaux de prairie du PCHE sont : le Hibou des marais et le Goglu des prés, deux espèces en péril.

Pour en savoir plus, consultez le Rapport sur l’état des populations d’oiseaux du Canada de 2019.