Partenaires

Île-du-Prince-Édouard

Les partenaires du PCHE de l’Île-du-Prince-Édouard conservent les estuaires côtiers et les milieux humides de la province au profit de la sauvagine et d’autres oiseaux migrateurs. En raison de l’importance de l’agriculture à l’échelle de la province, les partenaires travaillent souvent en partenariat avec les propriétaires fonciers locaux.

À l’Île-du-Prince-Édouard, les mesures ciblées sont :

  • amélioration des milieux humides dans le paysage agricole
  • protection de l’habitat au moyen de l’acquisition de terres et de la conservation volontaire grâce à des accords de conservation avec les propriétaires fonciers
  • projets de conservation des sols, comme les clôtures pour le bétail
  • mise en valeur des milieux humides dans le paysage agricole
  • maintien des habitats de haute qualité existants, y compris leurs infrastructures

Dépenses du PCHE-Î.-P.-É.

du 1er janvier 1986 au 31 mars 2020

PE-EHJV Expenditures January 1, 1986 - March 31, 2020

Conservation de l’habitat (protection) – 33 %
Intendance/influence – 2 %
Restauration de l’habitat (amélioration) – 32 %
Gestion – 18 %
Science du plan conjoint de l’habitat – 3 %
Autres activités – 12 %

Autres activités : Politique sur les terres et les eaux, communications, éducation et planification de la conservation

Réalisations de l’Île-du-Prince-Édouard (1986-2019)

du 1er janvier 1986 – 31 mars, 2020 et 1 janvier 2015 – 31 mars 2020 (plan mise en œuvre actuel)*

Protection de l’habitat
Hectares
1986-2020
2015-2020
Permanente 15 207 783
Moyen terme (10-99 ans) 51 51
Intendance / influence (<10 ans) 51 067 0
Restauration de l’habitat (amélioration)
Habitats associés 7 463 0
Milieux humides 3 227 0
TOTAL** 66 303 834

*Les activités du 1er janvier 1986 au 31 décembre 1988 ont été achevées comme projets de première étape avant la formation officielle du PCHE.

** Les hectares d’habitat conservés, restaurés et gérés ne s’additionnent pas. Ils sont d’abord protégés, peuvent ensuite être restaurés et finalement peuvent faire l’objet de mesures de gestion.